Les Machines

Description des machines dont le Funlab est équipé ainsi que leurs modes d'utilisations

Fraiseuse CharlyRobot A4

Fraiseuse a commande numérique de petit format (A4)

Fraiseuse CharlyRobot A4

Présentation

691px-Charly_robot.jpg

 La Fraiseuse CharlyRobot A4 et une Fraiseuse a commande numérique de petit format (A4)

Fraiseuse CharlyRobot A4

Précautions d'usage, habilitation

Cette fraiseuse, comme toute machine de ce type, peut s'avérer dangereuse si mal utilisée.

C'est pourquoi l'attitude de l'utilisateur doit être adaptée à l'utilisation de cette machine.

Il est, entre autre, nécessaire :

Garder à l'esprit

Une mauvaise manipulation de la fraiseuse ou un mauvais fichier Gcode peut amener à une casse de la fraise ou de la machine, voir à des blessures graves pour l'utilisateur.

Habilitation

Seules les adhérents habilités sont autorisés à utiliser la fraiseuse. Pour être habilité, il est nécessaire de connaitre :

Seul un permanent peut habiliter un adhérent.

Fraiseuse CharlyRobot A4

La fraiseuse et ses accessoires

Historique

Le funLAB avait récupéré d’un établissement scolaire une « fraiseuse » CNC en panne.
L’alimentation électrique et la partie électronique commandant les moteurs des axes
avaient été entièrement remplacées, permettant ainsi la remise en fonction de la machine,
pilotée via « LinuxCNC », installé sur un ordinateur dédié.
Ce dernier a plus tard été mis au rebut.
La machine est de nouveau opérationnelle en octobre 2019 suite à l’installation d’un nouvel ordinateur dédié.

Descriptif fraiseuse

Documents sur la "cousine génération supérieure" de notre fraiseuse,
la fraiseuse CR.A4 type 2, sortie 3 ans plus tard en 1999 :
http://www.meca-line.com/charlyrobot/sav-charlyrobot-charlyrobot-cra2-cra4-2u-4u-outils-fraise-gravure-fraise-cnc-usinage-javelot-pointe-diamante-isel-rack-sav-charlyrobot2013-10-01-12-19-02/depannagecharlyrobot-depannage-mecanumeric-maintenance-mecanumeric-maintenance-charlyrobot-procedures-documentations-exercices-tutorial-machines-charlyrobot-4u-2u-cra2-cra4-tour-4t2014-05-28

Accessoires

Fraiseuse CharlyRobot A4

Utilisation détaillée

Rappels

• Une MOCN (Machine-Outil à Commande Numérique) ou Machine CNC (Computer Numerical Control) a l’avantage
d’automatiser les mouvements d’une machine-outil traditionnelle pour optimiser la production industrielle d’objets (en série).
Depuis son apparition dans les année 1950, le principe est toujours le même :
la commande numérique exécute un programme (en langage G-Code) d’instructions de déplacement de l’outil (via des moteurs pas à pas).
Cette commande peut être intégrée à la machine (cas des « imprimantes 3D ») ou exécuter son programme
depuis un ordinateur relié à la machine.
C’est le cas pour notre fraiseuse CNC qui sera pilotée par le logiciel LinuxCNC (gratuit) depuis un ordinateur.


• Pour mettre en œuvre une fabrication numérique, la préparation est plus longue que pour la fabrication manuelle
mais est compensée par la rapidité de la fabrication proprement dite. Cette préparation comprend généralement :

1) La conception de la pièce à fabriquer qu’on modélise, dessine (en 2 ou 3 dimensions) à l’aide d’un logiciel de CAO
(Conception Assistée par Ordinateur) (ou CAD pour Computer-Aided Design), voir de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur)

2) La création et la simulation du parcours de l’outil puis la génération du programme G-Code correspondant, à l’aide
d’un logiciel de FAO (Fabrication Assistée par Ordinateur) (ou CAM pour Computer-Aided Manufacturing)

Pour l’utilisation de notre fraiseuse CNC, vous pouvez donc effectuer cette préparation chez vous ou au FunLAB avec,
par complexité croissante, les outils informatiques suivants :

pour !!! la gravure uniquement !!!] :
Le logiciel de dessin 2D gratuit Inkscape CAD et CAM + le simulateur de parcours d’outil(s) gratuit Camotics
Inkscape : http://wiki.funlab.fr/index.php/Gcode_avec_Inkscape + doc officielle
Camotics : https://camotics.org/download.html#run

pour tous types d’usinage :
Le logiciel 2D gratuit orienté CAD LibreCAD + le shareware CAM CamBam + le gratuiciel Camotics
LibreCAD : https://www.youtube.com/watch?v=gG6DRTIOyic&list=PLmpHZ-7C0qn2HJ9FanQEmQLibeBl0nrdf + doc officielle
CamBam, version de démonstration (génère 1000 lignes de programme G-code maxi. après 40 utilisations gratuites)
https://reso-nance.org/wiki/logiciels/cambam/accueil
https://wiki.tyfab.fr/doku.php?id=logiciel:cambam)
http://www.cambam.info/doc/fr/doc-cambam098l-fr-v1-34.pdf

pour tous types d’usinage :
Un des logiciels CAD/CAM (CFAO) 3D gratuits, à utiliser en 2D ou 2,5D-bas-reliefs, Fusion 360 ou FreeCAD
Fusion 360 : http://wiki.funlab.fr/index.php/Fusion360 + doc officielle
FreeCAD : https://www.youtube.com/watch?v=SPFoXfEAufw&list=PL1P4z1vfrsq91UkGabWxHoFOtwdkJBITb + doc officielle
Bas-relief : https://fr.wikipedia.org/wiki/2,5D


• Une machine CNC « 3 axes » peut effectuer des mouvements selon trois axes (directions) :
- horizontal transversal (dans notre cas, la broche se déplace sur le portique : axe X sous LinuxCNC)
- horizontal longitudinal (dans notre cas, la table de fraisage avance ou recule : axe Y dans LinuxCNC)
- vertical (la broche monte ou descend : axe Z dans LinuxCNC)


• On ne peut démarrer l’usinage sans avoir procédé au « homing », c’est à dire défini l'origine machine et pièce :
Charly_rappel_base.jpg

- Origine machine : la commande numérique ou le logiciel de pilotage (LinuxCNC dans notre cas) calcule en permanence
la position de l'outil à partir d'une position de référence, c'est l'origine machine ou le zéro machine.

- Origine pièce : de la même manière, le référencement des coordonnées de la position de la pièce à usiner sur la table
est indispensable.


• Si vous débutez, faites simple ! L’utilisation d’une fraiseuse CNC requiert des choix d’outils,
de matériaux et de réglages pour la génération du fichier G-Code (partie CAM)
basés sur des connaissances préalables plus ou moins complexes :
Paramètres de coupe (speeds and feeds, i.e. couple vitesse de coupe / vitesse d'avance), Profondeur de coupe,
Nombre de passes, Profondeur de passes, Vitesse de plongée et de dégagement, Hauteur de dégagement,
Parcours de ou des outil(s), Congés, Finition, Choix des fraises, Techniques de bridage,
Contrôle de planéité, surfaçage du martyr...cf liens ci-après

https://fablabo.net/wiki/CNC-SentierBattu/Parametrage
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_de_coupe
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_d%27avance
https://www.cncfraises.fr/content/16-fraisage-definir-les-parametres-de-coupe
https://www.cncfraises.fr/cloud/ParametresDeCoupe_V1.1.pdf
https://www.cncfraises.fr/cloud/ParametresDeCoupeCncFraises.xlsx
https://www.cncfraises.fr/content/18-mesurer-determiner-le-diametre-de-coupe-fraise
https://wiki.makilab.org/index.php/Biblioth%C3%A8queFraises
http://cours.education/dufacilitateur/2016/05/30/des-outils-de-coupe-de-la-fraiseuse

Fraiseuse CharlyRobot A4

Installation de LinuxCNC

• En octobre 2019, LinuxCNC en Temps Réel (RT) a été (ré)installé sur un ordinateur NEC
équipé d’un port série à partir d’un CD bootable gravé via cette image disque
http://www.linuxcnc.org/binary.hybrid.iso
ou celle-ci http://www.linuxcnc.org/iso/linuxcnc-2.7.14-wheezy.iso

Il est interdit d'installer un nouveau logiciel sur cet ordinateur, de l'utiliser pour un autre usage
que la commande de la fraiseuse et de le connecter à Internet pour des mises à jour système
(cela risquerait d’écraser le noyau RT et de mettre en péril le bon fonctionnement de Linux CNC).


• Après un test de latence (http://linuxcnc.org/docs/html/install/Latency_Test_fr.html#cha:test-de-latence),
LinuxCNC Stepconf Wizard a été démarré (http://linuxcnc.org/docs/html/getting-started/index-fr.html#_assistant_graphique_de_configuration_stepconf)
pour paramétrer LinuxCNC avec notre fraiseuse Charlyrobot A4 type 1 afin de la commander.
Heureusement, ces paramètres sur l’ancien ordinateur avaient été photographiés ; ils sont désormais sauvegardés
dans cette archive : SvgConfCharlyNec.zip

CharlyConf1.jpg CharlyConf2.jpg
CharlyConf3.jpg CharlyConf4.jpg
CharlyConf5.jpg  

Ressources : http://astuces.absolacom.com/logiciel/presentation-et-installation-de-linuxcnc
https://lecrabeinfo.net/creer-copie-sauvegarde-image-systeme-disque-dur-ssd-avec-clonezilla.html
https://lecrabeinfo.net/restaurer-image-disque-sur-disque-dur-ou-ssd-avec-clonezilla.html
http://linuxcnc.org/docs/html/getting-started/index-fr.html
http://linuxcnc.org/docs/2.7/html/gui/axis_fr.html


• L’interface graphique Axis du LinuxCNC de notre ordinateur de commande a été personnalisée par ajouts de
panneaux virtuels de contrôle en python via pyVCP, inspiré du travail d’un américain nommé Jerry Rutherford :
https://www.youtube.com/watch?v=kn_K8OpOzsQ
http://askjerry.info/FRANKENLAB
http://linuxcnc.org/docs/html/gui/pyvcp_fr.html
http://wiki.linuxcnc.org/cgi-bin/wiki.pl?Adding_Custom_MDI_Buttons
http://linuxcnc.org/docs/2.4/html/hal_pyvcp.html

Session type sous LinuxCNC

Prenez connaissance de cette page http://linuxcnc.org/docs/2.7/html/gui/axis_fr.html
pour une prise de vue de l’utilisation de LinuxCNC

• Une fois LinuxCNC lancé, l’interface graphique Axis apparait et l’on peut, via le menu Fichier,
charger le fichier G-Code (extension .nc ou .ngc) de son usinage (voir 3.1 Rappels basiques)
en cliquant sur Ouvrir

• http://linuxcnc.org/docs/2.7/html/gui/axis_fr.html#_boutons_de_la_barre_d_8217_outils
Relâcher le bouton d’arrêt d’urgence logiciel Bouton_fermer.jpg enclenché par défaut
(croix blanche dans rond rouge) en cliquant une fois dessus.
Évidemment, le bouton d’arrêt d’urgence physique Arret_manuel.jpg (rouge)
de la fraiseuse aura toujours la priorité.

• Cliquer sur le bouton Marche/Arrêt Charly_Axis_OnOff.gif directement adjacent à droite du bouton d’arrêt d’urgence.
Les indications écrites dans la partie inférieure de la fenêtre de l’interface ne sont plus grisées.
Vous pouvez maintenant commander la fraiseuse.

• Cliquer tout de suite sur le bouton Prise d’Origine Machine générale :
les déplacements se font automatiquement jusqu’au zéro machine situé au coin inférieur gauche de la table de fraisage.
Il est obligatoire à ce moment là de fixer et serrer la fraise dans la pince de la broche
puis de brider (immobiliser) le « brut » à usiner sur la table de fraisage.

Charly_linuxCNC_nterface.jpg

• http://linuxcnc.org/docs/2.7/html/gui/axis_fr.html#_raccourcis_clavier
Pour la prise d’origine Pièce, effectuer manuellement des déplacements (jog)
-selon l’axe X avec le raccourci clavier MAJ + flèche gauche ou droite jusqu’à l’origine en X souhaitée
-selon l’axe Y avec le raccourci clavier MAJ + flèche haut ou bas jusqu’à l’origine en Y souhaitée
-selon l’axe Z avec le raccourci clavier MAJ + flèche PgUp ou PgDn jusqu’à 1 cm du brut
-toujours selon l’axe Z, cliquer sur le bouton + ou - (avec un déplacement Continu ou par incréments fins
pour positionner l’extrémité de la fraise affleurant le « brut »

Cocher la case de l’axe X puis cliquez sur le bouton Toucher et valider la fenêtre qui apparait.
Renouveler le clic sur le bouton Toucher en cochant la case de l’axe Y puis Z.
Votre origine pièce est maintenant enregistrée.

Allumer manuellement la broche à la fréquence de rotation voulue.

Lancer votre programme G-Code, flèche bleue vers la droite Charly_Axis_RunGcode.gif « départ du cycle » :
!!! L’usinage démarre.!!!
!!! Ayez une main à proximité du bouton d’arrêt d’urgence physique (rouge) de la machine. !!!

En fin de session de travail, avant de débrancher électriquement la machine et d’éteindre l’ordinateur,
à l’aide des raccourcis clavier, repositionner la broche à peu près au milieu du volume utile d’usinage,
et surtout descendre la broche sur l’axe Z à peu près en milieu de course.
En effet, si vous éteignez la machine avec la broche en position d’origine machine,
et donc avec la broche relevée aux limites, il peut y avoir impossibilité de mise en marche de la machine depuis LinuxCNC/Axis à la prochaine session.

Remarques importantes ! : • !!! Si vous ne vous sentez pas sûr (*) de vous !!! :
Avant de lancer l’usinage, effectuez une origine pièce selon l’axe Z beaucoup plus haute que le brut
et lancer l’usinage « à vide » pour voir si tout se passe bien.
Si c’est le cas, refaite votre véritable origine pièce en Z (contact de la fraise affleurant le brut).
Lancez à ce moment l'usinage « réel  »

• Dans votre logiciel de CAM, pensez à choisir une hauteur de dégagement (de la fraise) confortable.

(*) Le foret d’une perceuse domestique tourne sur lui-même jusqu’à 30 à 50 fois / s.
Une fraise (outil très coupant) fixée à la broche de notre machine tourne sur elle-même jusqu’à 400 fois / s.
D’où la présence bienvenue du capot (carter) de protection à utiliser sans modération.
Pour rappel sur la dangerosité d’un outil rotatif à haute vitesse,
cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=eLXHLRa37_g montre ce qu’une lame !!! DE PAPIER !!! peut couper
dans la même gamme de vitesses de rotation de notre broche
Or, notre broche tourne avec des fraises !!! TRANCHANTES EN MÉTAL !!! jusqu’à 24 000 tr / min !

Brodeuse Brother Innovis v3

Brodeuse Brother Innovis v3 Numéro de série: E71635-M4B112660

Brodeuse Brother Innovis v3

Présentation

800px-Innovis_v3.jpeg

La brodeuse numérique permet de broder à partir d'une simple image un motif sur un support tissu

Zone de travail MAX

largeur max (X) profondeur max (Y)
30cm 18cm

Format des fichiers

Le logiciel lit des fichiers aux formats: png ou jpg et génère des fichiers .pes.

Matériaux utilisables

Il est recommandé d'utiliser du fil brother #60.

Fiche de poste

Vous devez avoir été formé pour travailler sur ce poste et avoir obtenu l'habilitation par le référent. Signaler tout dysfonctionnement au référent.

 

Brodeuse Brother Innovis v3

Consignes de sécurité

CONSIGNES DE SÉCURITÉ

Brodeuse Brother Innovis v3

Consignes d'utilisation

CONSIGNES D'UTILISATION

La brodeuse est capable de reprendre une broderie en cas de coupure de courant.

 

Brodeuse Brother Innovis v3

Tutoriels vidéo d'utilisation de la brodeuse

Les vidéos ci-dessous expliquent le fonctionnement de la brodeuse Innovis V3 :

Démarrage de la brodeuse

Montage de la canette

La broderies

Le fil

Modifier une broderies

Modifier une broderies - suite

Brodeuse Brother Innovis v3

Maintenance de la brodeuse numérique

METTRE LA MACHINE HORS TENSION AVANT TOUTE MANIPULATION !!!

Nettoyage des traces de colle.
Acès canette (3).png
Nettoyage.png
Canette.png
Ouverture machine.png
Ouverture latérale.png
Nettoyer intérieur.png
Extraction fil.png
Remise en place.png
Machine remontée.png
Contre exemple.png
Brodeuse Brother Innovis v3

Exemples

Quelques exemples de broderies réalisée au funlab

800px-FILE0004.JPG 800px-SAM_1063.JPG
800px-SAM_1071.JPG 800px-SAM_1200.JPG

 

Découpeuse vinyle - Roland Camm 1 Pro (GX-300)

Découpeuse vinyle grand format Roland Camm 1 Pro (GX-300)

Découpeuse vinyle - Roland Camm 1 Pro (GX-300)

Présentation

Une découpeuse vinyle, sert à découper des feuilles autocollantes de vinyle afin de réaliser toutes sortes d'autocollants et notemment des lettrages, comme par exemple pour la décoration de vitrines de magasins.
Cependant elles peut aussi découper des feuilles de papiers ordinaire, des vinyles spéciaux pour la réalisation de transferts thermique sur des textiles, et il est souvent aussi possible de remplacer l'outil de découpe (fine lame de cutter) par un stylo, elle permet alors de réaliser des dessins. On lui préfère parfois le terme moins restrictif de "plotter de désoupe".

vinyle_roland.jpg

Zone de travail MAX

formats de fichiers

Vous devrez dessiner vos fichiers aux formats: AI/SVG puis convertir en en JPG/BMP

Découpeuse vinyle - Roland Camm 1 Pro (GX-300)

Consignes

CONSIGNES DE SÉCURITÉ


CONSIGNES D'UTILISATION

Découpeuse vinyle - Roland Camm 1 Pro (GX-300)

Utilisation

Installation

La découpeuse vinyle se connecte à un PC où un Mac via un câble USB.
L'ordinateur pilote la découpeuse via le logiciel CutStudio.

Mise en service

La mise en service est très simple. Il suffit d'allumer l'ordinateur et la découpeuse elle même (bouton noir I/O à côté du câble d'alimentation).

Mise en œuvre

La découpeuse vinyle fonctionne avec le logiciel CutStudio, installé sur le PC associé. Ce logiciel accepte des fichiers aux formats: bmp; jpg; stx; ai; eps

Nous utiliserons Inkscape ou Illustrator pour générer ces fichiers avant de les ouvrir.

CutStudio propose aussi des petits outils de création pour faire des formes géométriques simples tel que: des rectangles, cercles, etc..., Le logiciel propose aussi de la vectorisation.

Dans Inkscape et/ou Illustrator, on crée un dessin vectoriel, avec des formes non rempli (uniquement des contours, donc).

Si on utilise des formes "intelligentes" comme le cercle, il faut penser à le convertir en chemin (menu Chemin/Objet en chemin (seulement sur Inkscape)).

Pour plus d'information, voir la documentation d'inkscape ici: https://fr.wikipedia.org/wiki/Inkscape

  1. Allumer la découpeuse (bouton I/O)
  2. Exporter le fichier au format JPG/BMP
  3. Ouvrir CutStudio
  4. Cliquer sur "Importer" pour ouvrir le fichier
  5. Importer le fichier JPG créé et placez le motif à découper en haut à gauche de la surface de travail
Capture_wiki.png
Modifier la taille du contenu


Il est possible de modifier la taille du motif en le sélectionnant (Propriétés) et de modifier la dimension du fichier,
comme présenté ci-dessous. Une fois avoir configuré les bons réglages vous pouvez lancer la découpe.
Bien placer le vinyle sur les rouleaux adhésifs et au dessus des capteurs sinon la découpeuse ne lancera pas le fichier.

Propriétés.png
Capture_d’écran_2020-06-29_à_14.43.29.png

Imprimante 3D (FDM)

Imprimante 3D (FDM)

Anycubic i3 MEGA